Que reste-il après la révolte ?
Un état d’agitation, de perturbation, la peur du vide.

Profondément transformé.e.s par la saison RIOT et le Festival MUE, de nouveaux horizons s’ouvrent aux Dimanches du Conte :
altérer l’ordre, déranger les normes, chercher la mise à nu, créer du mouvement...

Mais une fois les vieilles croyances déconstruites, de quoi nourrir nos imaginaires ?
Comment dialoguer sincèrement avec nos fragilités et nos privilèges ?
Comment échapper au paradigme d’une nouvelle norme ?
Comment habiter le trouble ?

Ce sont les questions qui animeront cette nouvelle saison.
Des artistes guerrièr.e.s et visionnaires nous entraineront dans un ailleurs indéfini,
au-delà des tempêtes de l’Olympe, à travers les murs du silence,
dans le mensonge de la jungle d’Indochine, dans les interdits au cœur de la forêt amazonienne...
Des chemins impalpables et des aller-retours entre la mémoire des ancêtres et les espoirs de l’enfance,
entre la lutte pour la dignité et le rouleau compresseur de la globalisation.
Nous suivrons les pas d’une petite fille qui rêve de devenir un “prince charmant”,
les sanglantes aventures d’un roi qui ne voulait pas mourir ou encore
les sillons d’une femme-serpent au fond d’une cave qui s’envole avec son secret.

Nous vous invitons à dépasser la limite, quitter le plan du réel,
plonger dans les univers et les visions fantastiques portés par ces artistes résistant.e.s.
Pour faire de la place aux contes, aux mythes, à l’imagination, la mémoire, la poésie, aux rêves, au fantasque.
Devenir Atreyu pour sauver le royaume de Fantasia contre le Néant qui avance inexorablement.
Prendre le risque de ne plus retrouver le chemin pour revenir en arrière...

Nous sommes prêtes ! Et vous ?

Les Mauricettes