DISCIPLES DISSIDENT.E.S

''Je pense qu'il y a des caractères de résistants, et que moi je l'avais.''
Renée Sarrelabout, survivante des camps nazis et combattante de l'humanité

Le cri de l’intérieur grésille, sursaute dans le ventre, perce la poitrine
et s'échappe au grand air.
Le rang flanche, la marche s'arrête.
Silence.

Raconter pour ne pas oublier, ni son histoire, ni son héritage.
Rassembler ce qui a été morcelé.
Témoigner d'un temps où l'amour pouvait survivre à la mort.
Retourner dans sa terre natale pour enterrer le monde de son enfance.
Comment reprendre l'envol quand on coupe les racines ?
Ce qui compte, c’est de retrouver le courant souterrain
d’un esprit en accord avec sa chair.
''N'acceptez aucun compromis. Vous êtes tout ce que vous avez''
disait Janis Joplin, la chanteuse blanche à la voix noire.
Désapprendre pour apprendre à nouveau. C'est une question de survie.

Quand le prix à payer devient trop lourd,
quand l'autorité du maître se brise sous le poids du mensonge,
composer un nouvel imaginaire
c'est le seul moyen de se projeter dans l'avenir.

Il est désormais impossible d’obéir, d’abdiquer, de se résigner.
C'est la saison des Disciples dissident.e.s aux Dimanches du Conte.

Les Mauricettes