3 mai 2020 : Marion Minotti

19h /CARTE BLANCHE/

> 14 ans

Marion Minotti s’est mise en quête d’empreintes sur les avortements dans la tradition orale. Les portes d’entrée dans le répertoire des contes et des chants l’amènent sur les chants d’infanticides. Des motifs se dessinent comme des ronds dans l’eau. Dans les sillons, des témoignages de pratiques, des enregistrements qui parlent de remèdes. Il y a ce qui se dit et ce qui ne se dit pas. Les lavandières battent le linge et blanchissent les tâches témoins. La nuit elles deviennent fées, fade, fata, destin.

Un travail en cours d’exploration qui nous avons voulu soutenir avec une carte blanche. Pour nous surprendre, pour clôturer la saison en ouvrant des nouvelles voix.

Leave a Reply