22 Mars 2020 : Cie Bardaf ! / Lénaïc Eberlin

19h Zawa-Pinim Makan, Le Trans-jaguar

Mythe contemporain et bestiaire amazonien

> 11 ans – 70 min

« La vraie question n’est pas de savoir si l’on souhaite ou pas devenir « civilisé », nous n’avons plus le choix. La vraie question est de savoir comment ne pas se perdre en chemin. » Albert Mifsud (1951-2017) Chef coutumier de la communauté Wayãpi de Camopi (2013-2017)

Accompagné par l’esprit des légendaires guerriers Makan, Lénaïc plonge au cœur de la mystérieuse jungle amazonienne. Il explore ce monde inconnu, interdit mais bien réel qui lui révèle une mythologie vibratoire, redoutable. Fragments de rêves, visions fugitives, Lénaïc partage les rires et la détresse des jeunes amérindiens. Son récit témoigne de la richesse d’une mythologie cachée. Le cri des singes hurleurs brise le silence de la nuit. Entre le crépitement des grillons, le bruissement des chauves-souris, le murmure des femmes tapirs, l’insolence du trans-jaguar et le sifflement des oiseaux kikivi, Lénaïc Eberlin jongle entre visible et invisible. Amazonie en chantier, terre pillée, orpaillée, décharge à ciel ouvert, pirogues courants sur le fleuve, Lénaïc voltige autour de sa platine à manioc et recueille, entre sacs poubelles et boîtes de conserves, la survivance d’une oralité saisissante. Un voyage dont il ne revient pas indemne. … …

Le trans-jaguar nous invite à quitter nos vieilles carcasses pour une aventure extravagante. Dans les marigots infestés de mercure, bouillonne, bourgeonne la fine fleur des vieilles traditions. Les enfants terribles des vieux mythes reviennent à nous, transformés et relookés. Ils sont vifs, authentiques, ils ont soif d’indépendance, ils sont intraitables. Les récits de Lénaïc Eberlin nous rassemblent pour exorciser nos arrogances, notre statut de victime au cœur de nos sociétés malades, ils transpercent nos armures et nous donnent à manger pour le cœur.

 

Plus d’infos sur la Cie Bardaf ! : www.bardaf-cie.com

Leave a Reply