30 octobre 2022 : Michel Hindenoch

17h Vent d’Est

Conte merveilleux, cithare hongroise et flûte de pan

A partir de 10 ans – 70 min

Les provinces de l’Est : Lorraine, Vosges, Alsace sont les pays qui m’ont nourri.
Après avoir abordé les contes du monde, les épopées, les mythes, j’ai pensé qu’il était temps de me consacrer aux contes de mon enfance. J’ai été bien étonné de trouver là un répertoire que j’avais déjà rencontré à d’autres sources. Un corpus d’histoires que je préférais déjà dans les versions d’autres pays.

Les fables, randonnées, facéties, contes merveilleux, légendes qui ont séjourné dans cette région, se sont si bien acclimatés qu’ils se sont fondus avec le paysage. Comme ils l’ont fait partout ailleurs, d’ailleurs. Mais je dois avouer que pour moi, ce sont les sapins qui font les plus belles forêts.
Les soirs Vosgiens sont les plus mystérieux. Les vergers de Lorraine ont cette bonhommie qui ne se retrouve nulle part. Les villages d’Alsace sont les plus beaux du monde.

Chauvin ? Et après tout, pourquoi pas ? Lorsque je voyage dans d’autres paysages, ce sont eux que je porte avec moi. Ils ont fait mes goûts, mes chimères, mes plaisirs.

Alors, il est temps de vous les faire goûter à mon tour. Car sans perdre mon temps à dire que les gens de l’Est sont les meilleurs, ce que je ne crois pas, j’aimerais vous faire goûter cette terre qui a porté mes premiers rèves d’enfant, avant que le cheval blanc du voyage ne m’ait apprivoisé..


19h : Qui a peur de la tradition ?

Causerie avec Michel Hindenoch

Michel Hindenoch est né en Forêt-Noire. Conteur, chanteur et plasticien, amoureux des traditions orales, du feu, des chemins, de la nuit et des songes, il raconte les contes et les mythes qui le nourrissent, d’où qu’ils viennent, pour lesquels il compose des versions singulières : « Renardises », « Asterios », « Ribamballes », « Fruits-Rouges »… Sa démarche est poétique, philosophique et politique : il est l’un des inspirateurs de la Charte des Conteurs d’en France et a publié Conter, un art ?, recueil de réflexion sur l’art du conteur.


A la différence d’une conférence, plutôt frontale et unidirectionnelle, les causeries sont des moments de transmission et d’échange où la parole circule dans un cadre accueillant et chaleureux. Les conteuses et les conteurs invité.e.s rencontreront le public après le spectacle. Chacun.e selon sa propre démarche artistique, sa sensibilité et ses recherches, pourra explorer une thématique choisie et partager son expérience singulière de l’art du conte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.