16 mai 2021 : Les mangeurs d’aurore

19h / Récit de vie, poèmes, musique

Cie de la Trace / Michèle Bouhet et Antoine Compagnon

Adultes – 60min

Sur scène, quelques lampes s’allument éclairant la mémoire, la poésie d’Antoine porte le cri du silence des voix disparues, le courrier entre Michèle et Renée s’inscrit dans l’histoire d’aujourd’hui.« Chère Renée, Je viens de planter des cyclamens sauvages. C’est bizarre de planter du sauvage… »Renée Sarrelabout vivait avant d’être déportée ; elle a vécu pendant et elle vit toujours aujourd’hui.Les mangeurs d’aurore est un spectacle créé à partir du témoignage de Renée Sarrelabout, déportée en camp de concentration à l’age de 21 ans en 1943. Il ne s’agit pas ici de devoir de mémoire mais plutot de s’inscrire dans une histoire humaine, tragiquement humaine.Ce spectacle oscille entre la puissance de la vie de son héroine et la barbarie du régime nazi ; il porte aussi le cri du silence des voix disparues.En duo avec la conteuse Michèle Bouhet et Antoine Compagnon (musique, chant, poésie), mise en vie scénique par Jean-Louis Compagnon.

Leave a Reply